lundi, janvier 24, 2022
HomeTamuɣli/OpinionCinq ans après les attentas la ...

Cinq ans après les attentas la France est toujours menacées.

Les graves  attentas terroristes islamistes de 2005 qui ont endeuillé la France n’ont pas servi de leçons aux hommes et femmes politiques, on peut dire que rien n’a été fait pour que de telles horreurs ne se reproduisent pas, aucune action d’envergure ni sur le plan interne pour inquiéter de nouveaux adeptes de cette idéologie ni sur le plan géostratégique pour affaiblir cette idéologie dans l’espace méditerranéen.

Les victimes et leurs familles ne pourront jamais se reconstruire quand elles voient que les politiques ne proposent que des minutes de silence des bougies allumées, des peluches et des fleurs.

Hier encore nous accueillons à bras ouverts un Tchétchène qui a décapité un professeur de collège, puis un autre tunisien qui s’empressait d’égorger nos fils et nos compagnes à Nice.

Certains terroristes comme Salah Abdeslam bénéficient de nombreux avantages (salle de sport, télé) que ses victimes n’ont pas.

Le comble de l’ironie le pouvoir français se donne facilement les moyens juridiques pour enfermer 60 millions de français pour  risque de transmission du covid, mais se dit démunis juridiquement pour éloigner quelques cinq cent  djihadites menaçants qui circulent librement.

Aujourd’hui nous constatons que  nos politiciens jouent leur personnage grave et ému pour tenter de nous faire oublier que c’est précisément leurs politiques absurde qui a tué, qui continue, et qui continuera à tuer sur notre sol.

Honneur aux victimes, à tous ceux qui les aimaient,

Honneur à toutes les forces mobilisées au front pour nous protéger.

Yuva  D

RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Most Popular

Recent Comments