vendredi, décembre 3, 2021
HomeTamuɣli/OpinionAgression des Franco kabyles par des arabo islamistes algériens à Marseille.

Agression des Franco kabyles par des arabo islamistes algériens à Marseille.

Le MAK-ANAVA, l’URK et des associations Franco-kabyles de Marseille ont organisé un rassemblement au vieux port de Marseille le dimanche 25/10/20 à 16Hpour exiger la libération des détenus Kabyles des prisons coloniales algériennes et pour dénoncer l’occupation de leur territoire. Les associations franco-kabyles ont tenu à rendre  hommage  à Samuel Paty décapité par un terroriste islamiste Tchétchène.

Les drapeaux kabyles et Français ainsi que des banderoles réclamant le droit à l’autodétermination du peuple  kabyle ont été déployés.                                                                    Les photos A3 des militants et militantes  indépendantistes emprisonnés ou  persécutés par le système colonial algérien ainsi que des photos du professeur Samuel Paty  et celles de Fehat Mehenni le président du GPK ont été  accrochées sur les grilles autour de la scène.

D’emblée une minute de silence a été observée à la mémoire des martyrs kabyles et de Samuel Paty. Puis l’hymne national kabyle a été diffusé et bien suivie.

De nombreux militantes et militants souverainistes kabyles ont pris la parole exprimer leur colère et leur indignation des pratiques arbitraires du colonialisme arabe algérien qui dépassent de loin celles de l’ancien colonisateur.

Vers 17h un groupe de jeunes arabes algériens venus avec le drapeau de leur pays ont  perturbé le rassemblement avec les cris et les bruits de  derbouka. L’un d’eux a pris le drapeau français pour l’arracher, pendant qu’un autre criait Allah Akbar, les militants kabyles chargés de la sécurité du rassemblement  ont intervenu et le lui le lui ont enlevé des mains et l’ont remis à sa place.

Quelques responsables de la mouvance islamiste et du Hirak algériens étaient présents, ils filmaient et prenaient des photos sans essayer de calmer leurs militants.

Un des organisateurs du rassemblement  a alors pris le micro pour leur  rappeler qu’ils sont en France et qu’ils  doivent  un minimum de respect à ce pays qui les accueille. Mais ceci les a encore plus énervés.

Des cris des insultes fusaient de toute part ; ils ont traité les kabyles de harki à la solde de la France et de sales juifs.

Ce groupe de militants extrémistes ont menacé tout kabyle qui soutient la république et la laïcité.

Des renforts de policiers sont enfin arrivés après plusieurs appels mais  ils n’arrivaient pas à les contenir, ils les éloignaient  du rassemblement puis ils revenaient à la charge.

Les indépendantistes Kabyles  ont écourté leur rassemblement sur les conseils de la police, ils ont terminé une demi-heure avant l’heure prévue avec l’hymne nationale kabyle puis ils ont remercié la police qui les a défendus des agressions de cette horde d’intégristes algériens.

Les militants kabyles ont  promis de refaire ce rassemblement dans quelques jours.

Y D

RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Most Popular

Recent Comments